News

Tangerise

Tangerise est l’un des premiers titres de l’album « Silkroad » dans l’esprit chill electro fusion. Amoureux de la ville de #Tanger #spicyferri rend hommage à cette ville situé au Nord du #Maroc avec un son ami Karam chanteur musicien interprète. #Tangerise est simplement une illustration de la jeunesse marocaine et de la beauté de la région. Je vous invite à écouter le titre dans ce lien ici

QLAB SAFHA Feat. ASTROVALK

Nouveau projet #Qlabsafha,le titre chill produit par #spicyferri pour cet été 2021 en collaboration avec #Astrovalk, la voix soul made in Morocco.

Copyright

MANJO Feat. KDESSA


Voici mon nouveau projet intitulé #Manjo en collaboration avec une artiste originaire de Guinée Bissau, son nom est #Kdessa…pour ce premier projet, réalisé 100% à distance, on a voulu un son à la fois mélancolique et rythmé avec une empreinte Afro. Quant à la signification de #Manjo, ça veut tout simplement dire « je te dis » en langue manjaque un mélange de wolof, créole et de portugais.

#Kdessamusic #manjo #spicyferri

Balavoine – L’Aziza ( Spicy Ferri Remix )

2021

A l’occasion des 35 ans de sa disparition, Spicy Ferri a décidé de rendre hommage à Daniel Balavoine, décédé le 14 JANVIER 1986, avec un remix inédit de « L’Aziza ». Connu pour ses airs entraînants et ses coups d’éclat médiatiques, Daniel Balavoine est indigné par la montée en puissance du Front national. Le climat général l’inquiète. François Mitterrand, auquel il voue pourtant une grande admiration, ne partage pas ses états d’âme. Organisées à la proportionnelle, à l’initiative du président socialiste, les législatives de 1986 vont ouvrir les portes de l’Assemblée nationale à l’extrême droite. Dans ce contexte, l’artiste prend la plume. «L’Aziza, c’était un cri spontané», disparu le 14 janvier 1986 dans un accident d’hélicoptère pendant le Paris-Dakar. Avec ce titre , qui signifie «ma chérie» en arabe, il exprime sa colère dans un message de paix.Derrière cet hymne à la diversité, #Laziza se présente sous la forme d’un texte émouvant dédié à son épouse. «Je vis avec une femme qui est juive marocaine, confiait-il. Aussi lorsque j’entends certaines personnes dire qu’il faut foutre dehors les immigrés, j’ai peur qu’on me l’enlève.» Quand il chante «Ta couleur et tes mots tout me va/Que tu vives ici ou là-bas», il souhaite la bienvenue aux peuples étrangers sur le sol français.«Ton étoile jaune c’est ta peau», fredonne Balavoine. «Il pensait que ce vers ferait polémique, note ­Didier Varrod. Pour lui, la personnalité de L’Aziza ­représente une unité absolue. Elle incarne deux religions. À travers son évocation, il dénonce tous les racismes qui touchent tous les pays. À la première écoute, on croit la chanson légère. Après une étude minutieuse, on s’aperçoit qu’elle est bien plus complexe.»

L’AZIZA

« TANGERISE »